Journée à 0 euro !

QUE FAIRE AVEC 0 THUNE EN POCHE QUAND ON ARRIVE A MARSEILLE ?

Gravure Martin

Venir à Marseille pour beaucoup de personnes c’est venir au Soleil (surtout quand on vient du Nord), c’est échapper à la pluie et au ciel gris. Mais que faire quand on n’a pas une thune ?

  • Première chose : Le point de chute

Arriver à Marseille c’est cool, mais il faut savoir où dormir…

Plusieurs options s’offrent à nous (en fait 3, comme les doigts de la main du poulet).

1. LE SLEEP’IN : CAARUD (Centre d’Accueil et d’Accompagnement à la Réduction des Risques), foyer pour personnes usagères de drogues vivant en rue, gratuit la première nuit et 1€50 par la suite pour le logement, la bouffe et la douche (attention il n’y a pas beaucoup de places).

Accueil à partir de 18h30 sur réservation et 21h pour le tout-venant.

– 8, Rue Marcel Sembat 13001

2. LES SQUATS : Si vous avez un contact avec des squatteurs de Marseille c’est envisageable de trouver une place. En ce qui concerne les squats organisés il vaut mieux être aguerri aux projets participatifs et égalitaires. Sans quoi, ce sera un retour à la case départ avec un coup de pied au cul.  Il y a un paquet de logements, d’immeubles, de hangars, d’ensembles vacants, vides, abandonnés, en attente d’un projet immobilier, d’un rachat, d’une remise aux normes… ou plutôt d’une équipe de squatteurs. Il s’agit donc de repérer cet espace, d’en connaître le propriétaire privé ou public, de s’assurer qu’il est bien libre (pour plus d’infos top secrètes appelle Nouvelle Aube ou l’un de nos agents discrets…). Pour ceux qui ne trouvent pas de lieux à squatter, il reste l’option entrée d’immeuble, parking ou (mieux peut-être) la plage avec option duvet et tente. Attention, ce n’est pas si facile de dormir dehors même à Marseille, le climat peut s’avérer bien relou et les dangers ne manquent pas car tout représente un enjeu dans la rue : le sac à dos, le téléphone, le duvet, les traitements (notamment addicto mais pas que). C’est aussi la pression continue de la police, des agents de la Ville (espaces verts), des voisins grincheux qui transforment ton trip camping en cache-cache géant d’un bosquet à l’autre.

3. LE 115 : Comme vous le savez déjà, le service est saturé, de nombreux appels restent sans réponse. Il est préférable de les appeler tôt le matin afin d’espérer décrocher une place d’hébergement souvent assimilable à un dortoir : c’est pas le palace quoi ! Chaque personne sans solution d’hébergement ou de logement sur Marseille a droit, en principe, à 10 nuits de mise à l’abri en hôtel meublé (plutôt miteux vaut mieux être l’ami des bêtes). A ceci près qu’il y a un déficit colossal de places. Face à cette triste réalité, le service privilégie les familles (cool pour eux) : attendez-vous à passer la nuit dehors et les suivantes aussi (retentez le point 2. LES SQUATS). Ça s’appelle le Service + : le nom ne manque pas d’humour.

Discutez de l’accès au 115 avec les gens que vous rencontrerez dans la rue et vous vous ferez vite une idée. Au fait, si t’as un chien, oublie.

  • Où manger ?

Plusieurs endroits à Marseille vous proposent de manger gratuit (ou à prix libres).

LE DAR LAMIFA : cantine tous les mardis midis. [127, Rue d’Aubagne 13006]

LA CASA CONSOLAT : plusieurs fois par semaine sont proposées des cantines à prix libres en soutien à plusieurs causes. [1, Rue Consolat]

LA RECUP’ : le soir, plusieurs supermarchés jettent de la bouffe à partir de 20h, vous pouvez faire aussi les invendus auprès des boulangeries ou du marché de Noailles.

LE CAMION DES P’TITS DEJ’ EMMAÜS : placé en haut de la Canebière. Le p’tit déj’ est servi du mardi au vendredi de 7h30 à 9h00. Le camion reste jusqu’à 11h30 pour distribuer de la soupe.

LES EPICERIES SOLIDAIRES (articles à prix réduits)

– Boutique Sociale du CASIM [36, Rue Roger Brun 13005]
– Épicerie d’Endoume [285, Rue d’Endoume 13007]

RESTOS DU COEUR

– 10, Rue Vincent Leblanc 13002
– 218, Boulevard Natinal 13003
– 25, Rue Lautard 13003

 ARMEE DU SALUT : du mardi ou vendredi de janvier à début avril 8h30 à 9h30

– 103, la Canebière 13001

LE SLEEP’IN : vous pouvez y passer le vendredi aprem’ (possibilité de laver son linge aussi)

LES DOUCHES MOBILES DU SAMU :

De 7h30 à 9h15 :
– lundi et mercredi aux Réformés
-mardi et jeudi sur la Place Charles De Gaulle
-vendredi à Belsunce

De 10h à 12h30
-lundi, mercredi et vendredi à Belsunce
-mardi et jeudi à Prado David

LA BOUTIQUE SOLIDARITE (FONDATION ABBE PIERRE) : Vous pouvez y passer les matins lors de l’accueil (tous publics) ou sur des temps plus calmes l’après-midi (passez un p’tit coup de fil avant). Pour l’équipe de la Boutique, la douche est un moment où l’on peut s’accorder vraiment du temps pour soi, donc pas de stress …

– 16, Rue Loubon 13003

  • Où sortir ?

Il y a plusieurs salles de concerts où vous pouvez rentrer gratuitement ou à prix libres. Par exemple : La Salle Gueule, l’Asile 404, le Dar Lamifa, la Tâche, la Machine à Coudre, l’Embobineuse… et les squats.

Trouvez-vous un Vortex (agenda participatif de concerts alternatifs assez complet sur Marseille), gratuit tu le trouves dans les bars, librairies, assos, et salles de concerts alternatives, essentiellement vers le Cours Ju, la plaine,  les Réformés.

Poser son sac ? À Marseille ça reste très difficile de poser ses affaires même pour une journée. Quand on sait que se déplacer pour un rdv médical, social ou autre, et arriver avec son paquetage c’est pas franchement évident. La Bagagerie a bien essayé de proposer un espace où déposer son sac pour quelques heures soit possible,  mais confronté à trop de difficultés, l’association a privilégié le dépôt de sac à plus long terme (on parle en mois). Mais vous imaginez bien qu’il y a déjà une liste d’attente…  Cependant la Bagagerie au 68, Boulevard de la Libération est un chouette lieu pour venir se poser. Ouvert tous les jours (attention aux heures… qui dit bénévoles dit pas ouvert forcément toute la journée, permanences tous les soirs et certains matins) tu peux y boire un café, te mettre au chaud, te faire une petite toilette, utiliser la bibliothèque ou internet. La Bagagerie se veut un espace d’accueil convivial afin de soulager les personnes (en se posant soi, mais aussi son sac) en errance. Ici le public est investi soit en aidant à tenir la permanence (toute l’équipe est bénévole) soit par l’implication au conseil de gestion (le pouvoir de proposer et améliorer cette espace). Enfin bref, nous la Bagagerie on trouve que c’est un excellent projet et on veut les voir perdurer ! Donc si tu veux ils sont toujours à la recherche de bénévoles !

Besoin de matos de Réductions Des Risques ? (capotes, bouchons d’oreilles, roule ta paille, Kit+, …)

On va pas vous faire la liste complète, mais sachez qu’à Marseille plusieurs Centres de soins ou assos sont ouverts en journée, le soir et/ou le week-end !

Entre autres :

  • Le Bus 31/32
  • ASUD
  • Le TIPI
  • Nouvelle Aube
  • Le Sleep’in
  • Les automates (Kit +) sous réserve de leur état de marche
  • AIDES

→ Pour plus d’info et les adresses, reporte-toi à l’annuaire en fin de revue !

Si, peut-être…, éventuellement…, t’as un doute sur tes pratiques à risques et surtout si ça pique, ça gratte ou ça pue : c’est le moment de te précipiter dans un CeGIDD où une équipe accueillante, ouverte et bienveillante t’accompagnera anonymement, gratuitement et efficacement.

Et n’oublie pas, si tu as besoin de te faire soigner, que tu n’as pas d’argent et que tes droits ne sont pas ouverts (pas de CMU, pas de mutuelle, pas de Sécu) il y a le CASO de Médecins Du Monde et aussi les PASS (toutes les adresses dans l’annuaire !)

%d blogueurs aiment cette page :